Cyclos

Dans les années 1980, l’association « les Bons Loisirs » organisait des courses cyclistes sous la responsabilité du Vélo Club Herbretais où quelques Landais étaient licenciés. Ces personnes décidèrent d’organiser des sorties cyclistes tous les dimanches matin. C’est ainsi qu’est née la section vélo. La création des Cyclos Loisirs Landais a été officialisée le 17 décembre 1986 avec 51 licenciés. Le président était André MALLARD, le secrétaire Gaby DEFONTAINE et la trésorière Bernadette SOULARD. A cette époque, il a été acheté pour 300 F de matériel pour la réparation des vélos. Les premiers maillots du club ont été fabriqués à Falleron puis floqués à La Séguinière. Le maillot coûtait 110 F. Ils ont été financés par les licenciés, le club et un sponsor. Les maillots successifs du club sont exposés Salle de la Salette. Au début des années 80 le club organisait aux Landes des courses de 1ère catégorie grâce au partenariat des Ets Denis qui sponsorisait également le club de St Jean de Monts. En 1993 a eu lieu rue Pierre de Coubertin, l’arrivée d’une étape des 3 jours de Vendée professionnels féminin avec la victoire de Jeannie LONGO.

Quelques cyclistes landais se sont illustrés en compétition sur route :

  • Armand BAUDON a gagné la course de St Symphorien dans les années 1950
  • Joseph SOULARD a couru en 1ère catégorie
  • Freddy SOULARD a été champion de Vendée dans sa catégorie.

–          Manon MINAUD est championne des Pays de la Loire junior en 2016.

Aujourd’hui le bureau est composé de 11 membres et de 45 licenciés. Le président est Freddy MINAUD, le secrétaire Régis BRIN et le trésorier Luc MATTHIEU. 5 circuits de différentes distances sont organisés chaque dimanche du 1er février au 30 octobre. Des parcours libres sont également proposés tous les mercredis de l’année et les dimanches de novembre à fin janvier. Les objectifs du club sont de maintenir voire de développer le nombre de licenciés en rajeunissant les effectifs avec une priorité pour la section féminine. L’ambiance est conviviale, chacun peut rouler à son niveau et en fonction de sa forme du moment.

Image1