DISPARITION ANIMAL : QUE FAIRE ?

Image6

Vous avez perdu votre animal, les bons réflexes :

– Informez sans tarder votre Mairie, donnez le signalement de votre animal, sa race, la couleur de sa robe, son nom, ainsi que son comportement habituel.

– Contactez les vétérinaires proches de votre domicile

– Appelez les fourrières, chenils ou refuges de votre secteur, ces établissements sont aptes à garder les animaux 8 jours. Passé ce délai, si l’animal n’est pas réclamé, il est considéré comme abandonné. Si vous retrouvez votre animal dans une fourrière, chenil ou refuge, les frais de garde, les soins, l’identification, éventuellement la stérilisation vous incomberont.

Contactez :

– le fichier national des animaux domestiques : 08 10 77 87 78 ou www.i-cad.fr

– le fichier national d’identification : www.filapat.fr

Mais si vous souhaitez retrouver votre animal rapidement, nous vous conseillons de lui faire porter un collier avec son nom et vos coordonnées, mieux encore faites le tatouer ou pucer par un vétérinaire, il sera de ce fait inscrit au fichier national. Dans une règle générale si un chien ou un chat trouvé est identifié, son propriétaire en est informé rapidement.

Vous avez trouvé un animal, les bons réflexes :

L’animal est tatoué ou pucé : contactez la mairie, puis le fichier national (voir plus haut), afin de prévenir le propriétaire.

L’animal n’est ni tatoué, ni pucé : joignez la mairie pour le confier à la fourrière, le chenil ou le refuge. Passé 8 jours, il sera considéré comme abandonné.

Un chien est en état de divagation s’il est hors de portée de voix de son maître ou d’instrument sonore permettant son rappel (sauf action de chasse) à une distance de plus de 100  m. Un chat est en état de divagation s’il est à plus de 200 m des habitations ou à plus de 1000 m de son domicile, ainsi que non identifié sur la voie publique ou sur la propriété d’autrui.

L’identification obligatoire des animaux domestiques prescrite au Code de l’Environnement comporte, le marquage de l’animal par tatouage et l’inscription sur le ou les fichiers des indications permettant d’identifier l’animal.

Le code pénal, stipule « le fait de tuer  un chat ou un chien constitue une contravention de 5ème classe. Le fait d’exercer des sévices graves envers eux est puni de 2 ans d’emprisonnement et de 30000€ d’amende. Ceci uniquement pour le pénal, ajoutez le civil.

Un animal identifié est un animal protégé !